J – 11 : Intégrer le « Parcours citoyen » dans les programmes scolaires

CONSTAT

Verviers a un passé glorieux dont les Verviétois « de souche » sont très fiers, et de plus en plus méconnu des « nouveaux Verviétois ». Or, l’industrie textile aujourd’hui (quasiment) disparue fait partie de l’ADN de notre ville et de ses habitants.

Attention, il n’est pas question de faire dans le nostalgique ! Mais « pour savoir où l’on va, il faut savoir d’où l’on vient ». Et une ville ne se développe pas sans regarder dans le rétroviseur. A Verviers, c’est particulièrement vrai en matière de patrimoine, mais d’autres domaines peuvent être concernés – et je pense par exemple à l’Institut Sainte-Claire et ses sections Mode, Décoration, etc.

MESURE

Un bon moyen d’y parvenir est d’inscrire le « Parcours citoyen », organisé par l’Echevinat de la Jeunesse, au programme de la 6e année primaire.
Aujourd’hui, des classes font le « Parcours citoyen », mais cela se fait uniquement sur base volontaire.
Le « Parcours citoyen », qui dure 3 heures et est accompagné d’un dossier pédagogique prévu pour des enfants de 11-12 ans, emmène les enfants découvrir les landmarks verviétois : bâtiments emblématiques, quartier historique, quelques fontaines, promenades, musées, machines textiles, etc.
Le tout organisé pour rebondir, en classe, sur l’histoire de notre ville.

OBJECTIFS

Former des futurs citoyens, non seulement intéressés voire passionnés par leur ville, mais surtout soucieux et respectueux de leur ville. Le but n’est évidemment pas d’en faire des Verviétois béats, mais bien des jeunes femmes et jeunes hommes conscients de ce qui les entoure, et soucieux du développement futur de leur ville.

MOYENS

Très peu de moyens !
Une concertation avec l’inspecteur des écoles communales, et les directeurs des écoles libres de Verviers.
Une collaboration active entre les enseignants des classes de 6e primaire, et le service de la Jeunesse de la Ville de Verviers..