J – 6 : Profiter de l’implantation du campus rue aux Laines pour en faire un quartier étudiant

CONSTAT

A proximité immédiate du futur centre commercial Crescend’Eau – qui remplacera l’Outlet Mall – se trouve la rue aux Laines. Autrefois artère extrêmement dynamique en raison des activités économiques qui s’y déroulaient, elle n’est aujourd’hui plus qu’une rue de passage pour beaucoup de personnes.

Une bonne nouvelle est toutefois tombée récemment : un campus réunissant les deux écoles supérieures de Verviers (études paramédicales et construction) trouvera place rue aux Laines.
L’occasion est belle de dynamiser le quartier avec des aménagements « sexys », qui peuvent attirer kots (avec une vigilance certaine au niveau urbanistique), cafés, supérette, salle de fitness, … bref, mettre toutes les chances de notre côté pour rajeunir ce quartier !

MESURE

Toutes ces initiatives doivent venir du privé, mais le rôle des responsables politiques communaux est d’encourager ces investissements.
Il y a donc des réflexions à mener sur
les voiries (et donc essentiellement la rue aux Laines) : y ralentir le trafic, élargir les trottoirs (très étroits à l’heure actuelle), … ;
l’éclairage : la rue aux Laines doit être une des grandes rues les plus sombres de Verviers ;
les connexions avec le futur centre commercial : qui ne doit pas être replié sur lui-même et qui devra idéalement avoir des entrées à proximité immédiate du campus pour créer un lien fort et direct avec la rue aux Laines ;
des partenariats public-privé pour le logement : pour veiller ainsi à la qualité des kots proposés aux étudiants, et pour lancer le mouvement ;
une sécurité accrue : par la présence d’un éclairage adéquat (on en a parlé), de policiers, voire de caméras de surveillance, afin de rassurer tous ceux qui voudraient y vivre. 

OBJECTIFS

L’objectif premier est dès lors de revitaliser un quartier qui a souffert ces 40 dernières années.
Le deuxième objectif est de mettre en place un lieu de vie idéal, engageant, animé et sécurisé pour tous les étudiants qui viendront s’installer tout près de leur lieu d’études.
Le troisième objectif est de garder sur Verviers des étudiants qui vont vivre et consommer à Verviers… et plus si affinités !

MOYENS

Des moyens devront bien entendu être débloqués pour tous les travaux de voiries, d’éclairage, de mobilier urbain, etc.
Mais la majorité des investissements devront découler de partenariats public-privé (comme expliqué plus haut), et surtout du privé seul, qui pourra saisir toutes les opportunités créées par la présence de nombreux étudiants dans cette zone..